Photo Sarah Reinhard
Photo Sarah Reinhard
Photo Sarah Reinhard
Photo Sarah Reinhard
La nacre de mes nautiles
Louise Hervé & Chloé Maillet

Avec la participation de l’ensemble vocal de Barbara Blivet

Jeudi 20 juin 2013 à 18h30


Extrait de la per­for­mance :

Louise Hervé & Chloé Maillet sor­tent de la cha­pelle, tra­ver­sent le par­king et se diri­gent vers l’espla­nade dont la vue donne sur plan d’eau qu com­mu­ni­que avec le lac.

Chloé Maillet :
Reptilicus, il faut le noter, est sorti en 1961. Cette même année, le vil­lage de Savines a été englouti sous les eaux du lac du bar­rage de Serre-Ponçon. Les prin­ci­paux monu­ments, comme la fon­taine, le cime­tière ont été dépla­cés, mais il reste des choses au fond du lac. Une autre ville fut recons­truite sur les rives du nou­veau lac, Savines-le-lac. La nou­velle ville devint une sta­tion de loi­sirs nau­ti­ques très prisée. On y pra­ti­que : voile, plan­che à voile, ski nau­ti­que, kayak et canoë, stand up paddle.

Louise Hervé :
Un film du réa­li­sa­teur fran­çais Alexandre Aja se déroule dans uns sta­tion près d’un lac très sem­bla­ble à Savines, Lake Victoria. On y pra­ti­que le ski nau­ti­que, le bateau, et la bai­gnade, comme à Savines. Jusqu’au jour où, à cause d’un trem­ble­ment de terre, une faille s’ouvre au fond du lac, don­nant sur une large caverne, fermée depuis des cen­tai­nes de mil­liers d’années. Une expé­di­tion est menée par deux plon­geurs pour aller voir ce qui se cache dans cette grotte. Suivez-moi.

Louise Hervé & Chloé Maillet entrent dans la pou­drière, sui­vies du public.