Photo Jacques Blondeau
Photo Jacques Blondeau
Photo Jochen Dehn
Photo Jochen Dehn
Photo Jacques Blondeau
Photo Jacques Blondeau
Climate control and the summer of love
Jochen Dehn

Samedi 24 jan­vier 2015


Une balade en mon­ta­gne vous per­met­tant d’assis­ter à la congé­la­tion d’une bulle de savon.
« Je ne vou­lais pas aller au détroit de Béhring et pas non plus au lac Vostok en Antarctique, mais j’ai hésité un moment à en pro­duire une sur le sommet du Mont Kilimandjaro. J’ima­gi­nais la trans­por­ter dans un conte­neur fri­go­ri­fié à tra­vers la savane. J’étais intri­gué par l’idée d’orga­ni­ser une expé­di­tion, avec des moyens impor­tants pour main­te­nir la chaîne du froid et pour assu­rer le trans­port d’un objet très fin et fra­gile, mais par la suite j’ai aban­donné l’image de cette ren­contre entre un congé­la­teur, des bidons de kéro­sène et un groupe électrogène avec un trou­peau d’éléphants et me suis dit que je pré­fé­re­rais mon­trer et par­ta­ger plus direc­te­ment ce pro­ces­sus et les pré­pa­ra­tions néces­sai­res à pro­duire une telle mer­veille. Notre balade noc­turne aux Orres est la pre­mière forme du projet Climate control and the summer of love. Dans un deuxième temps je rem­pla­ce­rai la mon­ta­gne par un espace fri­go­ri­fié (Palais de Tokyo, Paris, 2015) pou­vant accueillir une dou­zaine de per­son­nes plu­sieurs fois par jour.

Nous sommes plus d’une tren­taine de per­son­nes, nous nous sommes donnés rendez-vous à la tombée de la nuit pour aller dans la mon­ta­gne trou­ver un endroit suf­fi­sam­ment froid pour conge­ler une bulle de savon. Dans La science amu­sante, un livre de la fin du 19e siècle, j’ai lu qu’il était bon de sortir par temps gla­cial, quand bien même on aurait du mal à s’ima­gi­ner loin du feu de che­mi­née, parce qu’on pour­rait en pro­fi­ter pour voir com­ment la mem­brane d’une bulle de savon est suc­ces­si­ve­ment recou­verte de cris­taux de glace. Depuis, j’ai cher­ché un dis­cours, un contexte qui me per­met­trait de m’appro­prier ce phé­no­mène et d’en faire une démons­tra­tion sculp­tu­rale.

Un sys­tème de ven­ti­la­tion (consis­tant en un ven­ti­la­teur de 12V atta­ché à un tube en PVC rempli de pailles) pour sus­pen­dre et diri­ger dans l’air des bulles de savon a permis une congé­la­tion, par tem­pé­ra­tu­res très peu basses : -4°/ -5°. Ce sys­tème néces­site beau­coup de mou­ve­ments de la part de celui qui tente de main­te­nir la bulle en équilibre. »

Jochen Dehn, Janvier 2015


télécharger
Climate control and the summer of love
(une, PDF, 1.1 Mo)