Apéro doc n°16 / Des inventeurs
Jeudi 19 février 2015

Des inven­teurs
Panamarenko / Alain Bublex

Panaramenko : por­trait en son absence
De Claudio Pazienza
1997, 26 mins
Production : DAP, HEURE D’ETE, QWAZI QWAZI FILMS, LA SEPT-ARTE, RTBF, CNC,
IMAGE CREATION
Collection : DAP - CNAP Centre National des Arts Plastiques

Ingénieur, physi­cien et sculp­teur, Panaramenko rêve d’étrange machines volantes (cigare volant, avion-sac à dos, luette arti­fi­cielle…) auxquelles il donne forme et mou­ve­ment par une tech­nologie par­fois anachronique (hélices, pédales, etc.) et sou­vent défail­lante. Ce désir de voler s’inscrit dans une tra­di­tion liée au mythe d’Icare, mais aussi à l’utopie de « l’uomo unis­er­sale » des ingénieurs-artistes de la Renaissance qui inter­ro­geaient la matière. Ces « machines à décoller » néces­si­tent des cal­culs tech­niques mesurés sous forme d’esquisses et de cro­quis grif­fonnés. La pra­tique du dessin comme activité créa­trice indépen­dante se sub­stitue alors à la fab­ri­ca­tion de l’objet, sou­vent arti­sanale, et devient un outil con­ceptuel de la con­nais­sance du monde en mou­ve­ment.

Alain Bublex, Buy Steel
De Frédérique Ramade,
L’Atelier A, Arte France Développement - ADAGP
7 mins, mai 2011

Formé au design auto­mo­bile, Alain Bublex a com­mencé sa car­rière au début des années 1990 en imag­i­nant les bases d’une ville fic­tive située dans le Nord cana­dien. Glooscap a grossi patiem­ment avec beau­coup de réal­isme et de légendes, aux côtés d’hybri­da­tions auto­mo­biles dévelop­pées au cours de la même décennie, tels que l’aérofiat et divers véhicules fonc­tion­nels. Alain Bublex est un curieux attiré également par la mécanique pho­tographique, fasciné par la route et les déplace­ments. Il n’hésite pas à tra­verser la Russie en Renault 5 pour rejoindre le Japon, et trans­forme sa voiture en cours de route au gré des besoins. Il filme, invente des villes et des paysages. Récemment c’est le mont Fuji qui s’est retrouvé décliné dans de mul­ti­ples sit­u­a­tions. Autre pan de son œuvre, les Plug-in cities : des jeux de con­struc­tions visuelles à partir du réel auquel l’artiste adjoint dif­férents éléments. Bublex ne cesse de con­struire des villes et d’en défaire les usages. Elles ne con­stituent pas tant un idéal urban­is­tique qu’une base fic­tive pour une foule d’inven­tions. Bénédicte Ramade