Apéro doc n°7 / Le lieu de l’oeuvre 1 sur 3
Jeudi 6 février 2016

Le lieu de l’œuvre

Cette séance, (ainsi que les deux sui­van­tes, le jeudi 6 mars et 3 avril), sera consa­crée à des artis­tes pour qui le lieu - qu’il soit ins­ti­tu­tion­nel ou non - déter­mine le projet à venir. L"oeuvre n’est ainsi plus une pièce auto­nome, mais fait partie pre­nante de l’espace. L’un et l’autre devien­nent indis­so­cia­bles.
(avec Ernest Pignon-Ernest, Daniel Buren, Georges Rousse et Felice Varini)

Extérieur rue, Ernest Pignon-Ernest
1997, 26 mins
Réalisation : Danielle Novon

"Depuis 1971, Ernest Pignon-Ernest colle ses séri­gra­phies sur les murs des villes. Évocation d’une réa­lité sociale, d’un évènement his­to­ri­que ou simple quête poé­ti­que, c’est par le lieu où elle sont pla­cées que ses images pren­nent tout leur sens. La cabine télé­pho­ni­que se méta­mor­phose ici en œuvre d’art. Ses longs per­son­na­ges gran­deur nature, en noir et blanc, au dessin minu­tieux et au destin éphémère, trou­blent le pay­sage quo­ti­dien."