Photo Philippe Munda
Photo Philippe Munda
Photo Philippe Munda
Photo Philippe Munda
Photo Philippe Munda
Photo Philippe Munda
Aurélie Ferruel & Florentine Guédon
Octobre à décembre 2016

Le centre d’art contem­po­rain invite Aurélie Ferruel et Florentine Guédon à effec­tuer une rési­dence auprès de trois écoles pri­mai­res d’Embrun d’octo­bre à décem­bre 2016

Les clas­ses concer­nées : les élèves de CP-CE1 et de CM1-CM2 de l’école Pasteur et de CE2 de l’école Cézanne. Avec eux, elles abor­dent les sujets pro­pres à leurs réflexions d’artis­tes : une élaboration plas­ti­que qui mêle les codes iden­ti­tai­res de divers grou­pes tels que des tribus, des confré­ries, des cer­cles fami­liaux. A la manière d’anthro­po­lo­gues, les deux artis­tes obser­vent et s’appro­prient ces esthé­ti­ques afin d’en créer de nou­vel­les, ins­pi­rées par le ter­ri­toire embru­nais et notam­ment le tra­vail de la laine asso­cié à l’his­toire de l’Egypte ancienne (selon un prin­cipe d’asso­cia­tions for­mel­les).

Après avoir décou­vert le tra­vail des artis­tes, les enfants sont invi­tés à suivre et à par­ti­ci­per à la concep­tion et la réa­li­sa­tion d’expo­si­tions dans cinq bou­ti­ques du centre-ville d’Embrun dans le cadre du Noël de l’art.

Quand les artis­tes ont com­mencé la rési­dence, elles s’étaient docu­men­tées sur nombre de pra­ti­ques spé­ci­fi­ques au ter­ri­toire embru­nais, mais le projet res­tait encore à défi­nir. C’est avec les enfants qu’elles ont des­siné pro­gres­si­ve­ment les contours du projet.

Ils ont ainsi apporté l’idée d’asso­cier aux recher­ches en cours, les repré­sen­ta­tions rela­ti­ves à l’Egypte ancienne, selon un prin­cipe d’asso­cia­tions for­mel­les : mon­ta­gnes // pyra­mi­des, ins­crip­tions de ber­gers // hié­ro­gly­phes...

Les enfants n’assis­tent pas seu­le­ment à la mise en œuvre d’un projet, mais y par­ti­ci­pent plei­ne­ment dès sa concep­tion. Les expo­si­tions dans les bou­ti­ques pré­sen­te­ront leurs col­la­bo­ra­tions avec Aurélie Ferruel & Florentine Guédon : des décors, des figu­ri­nes, des objets divers et variés se rap­por­tant à la fois à l’Egypte et à la pas­to­ra­lité haut-alpine.