apéro doc n°60 / Claude Cahun et Marcel Moore
Jeudi 5 mars 2020

Lover/Other - The story of Claude Cahun and Marcel Moore
Un film de Barbara Hammer
200, 55 minu­tes

En 1937, après avoir fré­quenté l’avant-garde lit­té­raire et artis­ti­que pari­sienne, Lucy Schwob, alias Claude Cahun, et Suzanne Malherbe, alias Marcel Moore, s’ins­tal­lent sur l’île de Jersey. Couple d’une radi­cale liberté, elles se livrent à des mises en scène pho­to­gra­phi­ques qui font explo­ser les cadres de l’iden­tité sexuelle. À l’arri­vée des nazis sur l’île, leur liberté artis­ti­que se fait résis­tance. L’œuvre de Claude Cahun, clan­des­tine en son temps, quoiqu’elle ait publié quel­ques textes illus­trés de pho­to­gra­phies, a été redé­cou­verte récem­ment. Ses auto­por­traits, où elle explore une mul­ti­tude de per­son­na­ges, hommes ou femmes, dans des poses et sous les cos­tu­mes les plus divers, sem­blent pré­fi­gu­rer les recher­ches de Cindy Sherman appa­rues qua­rante ans plus tard, à l’ère du post­mo­der­nisme. Mais dire qu’elle est en avance sur son temps, c’est rame­ner à des caté­go­ries trop étroites cette œuvre d’une irré­duc­ti­ble sin­gu­la­rité. Irréductibilité qui s’illus­tre dans la période de l’Occupation où l’art affronte le plus atroce des confor­mis­mes. Lover/Other, qui ras­sem­ble par ailleurs le témoi­gnage d’habi­tants de l’île, cons­ti­tue à partir des écrits et des images ful­gu­ran­tes de Claude Cahun un récit quasi auto­bio­gra­phi­que qui met en lumière le per­son­nage moins connu de sa com­pa­gne, Marcel Moore. Exaltant l’amour des deux femmes, cer­tains dia­lo­gues sont inter­pré­tés par deux comé­dien­nes. Sylvain Maestraggi