© L'envers des pentes
© L’envers des pentes
© L'envers des pentes
© L’envers des pentes
© L'envers des pentes
© L’envers des pentes
© L'envers des pentes
© L’envers des pentes
Restitution des résidences d’artiste en refuge 2021
L’envers des pentes

Ouverture ven­dredi 19 novembre à 18h
Exposition le 20 novembre 2021 de 15h à 18h


Exposition col­lec­­tive avec les œuvres de : Emilien Adage, Guillaume Barborini, Léo Baudy, Gaëlle Foray, Nelly Monnier, Arthur Poisson, Louise Porte, Anna Ternon

Commissariat d’expo­si­tion et scéno­gra­phie Carol Landriot et Marion Wintrebert


Durant l’été 2020, l’asso­ci­a­tion L’envers des pentes a de nou­veau permis à huit artistes de s’installer quelques temps en refuges : une inci­ta­tion à s’immerger dans la réalité con­crète et physique de ces lieux spé­ci­fiques afin d’ancrer leur pra­tique dans le ter­ri­toire du Parc National des Ecrins et d’en pro­poser une lec­ture sin­gulière. Les artistes rési­dents ont profité de cette base comme d’un obser­va­toire afin de développer un projet de recherche et de créa­tion partagé avec l’équipe du refuge et les habi­tants d’une nuit. L’envers des pentes pro­pose deux resti­tu­tions de ces rési­dences : sous forme de mul­ti­ples d’artistes d’une part et d’une expo­si­tion col­lec­tive d’autre part.

L’asso­ci­a­tion L’envers des pentes a été créée en 2018 sur l’impul­sion de Marion Wintrebert dans le but de con­cevoir et pro­duire des pro­jets artis­tiques et cul­turels inscrits dans les ter­ri­toires de mon­tagne. Ainsi, elle met en place un pro­gramme de rési­dences d’artistes en refuges met­tant à dis­po­si­tion des moyens humains, tech­niques et financiers.

L’envers des pentes val­orise et dif­fuse les créa­tions issues de ces rési­dences auprès des habi­tants du ter­ri­toire par le biais d’édi­tions, d’expo­si­tions, de ren­con­tres ou encore d’ate­liers.

En savoir plus sur l’asso­ci­a­tion L’envers des pentes