Julie Buffard-Moret et Agathe Lartigue

Les lau­réa­tes du pro­gramme de rési­dence de recher­che 2020 sont Julie Buffard-Moret et Agathe Lartigue.

En 2018, elles ont créé CUBS Éditions, un projet éditorial qui a pour voca­tion d’inter­ro­ger le docu­men­taire ani­ma­lier en tant que genre ciné­ma­to­gra­phi­que et télé­vi­suel au tra­vers de la créa­tion d’une revue et de la pro­duc­tion de formes artis­ti­ques.

Populaire et très codi­fié, le docu­men­taire ani­ma­lier est aujourd’hui peu consi­déré. Jaugé d’un œil dis­trait et amusé, il est sou­vent regardé comme un objet vul­gaire, de moin­dre inté­rêt, ni assez scien­ti­fi­que et ni assez diver­tis­sant, devant lequel on zappe ou l’on s’endort. À l’ère de l’extinc­tion mas­sive des popu­la­tions ani­ma­les dans le monde sau­vage, Julie et Agathe consi­dè­rent que le docu­men­taire ani­ma­lier est au contraire une matière riche et com­plexe qui témoi­gne de notre rap­port à la nature et à la faune. Au tra­vers de CUBS Éditions, elles dési­rent donc porter une atten­tion par­ti­cu­lière aux ani­maux, à la façon dont nous nous les repré­sen­tons de manière géné­rale, et à tra­vers la ques­tion du cinéma et des images ani­mées en par­ti­cu­lier. À l’occa­sion de leur rési­dence à Embrun, Julie et Agathe se sont inté­res­sées aux acti­vi­tés pas­to­ra­les loca­les, ainsi qu’à la manière dont les espè­ces ani­ma­les sau­va­ges voi­si­nes sont épiées, recen­sées et pro­té­gées. Elles ont visionné de nom­breux films tour­nés sur le ter­ri­toire, sont allées pros­pec­ter la pré­sence de lou­tres sur la Durance, ont ren­contré des éleveurs, un célè­bre réa­li­sa­teur local, des gardes-moni­teurs du parc des Écrins, des brebis, des ber­gers et deux Patous des Pyrénées.

Nous les avons accueillies de sep­tem­bre à novem­bre 2020. Elles revien­dront à Embrun dans le cou­rant de l’année 2021 pour res­ti­tuer la recher­che qu’elles ont enga­gée sur le ter­ri­toire auprès des acteurs locaux.